J79 : En plein détroit de Magellan vers les îles Magdalena

Poster un commentaire

17 février 2016,

Après avoir réglé quelques formalités pour poursuivre notre voyage, nous humons les embruns de l’antarctique avant de monter à bord du Melinka, une sorte de chalutier réaménagé. Nous partons en plein détroit de Magellan pour deux heures de traversée vers les îles Magdalena à la rencontre des manchots de Magellan.

Nous sommes bien loin des images de Nouvelle-Zélande et des manchots d’Omaaru. Ici, ils sont près de 56000 à avoir posé leurs valises sur l’île après un périple le long des côtes atlantiques du continent Sud-Américain. Les voilà dans le détroit pour se reproduire. Ils sont nombreux et bien plus grands que leurs copains néo-zélandais. Un moment magique où nous les approchons à quelques mètres et avons le temps de les observer et ainsi de vivre un peu leur sort, entre les deux Océans.

 ïle Magdalena, ses oiseaux et ses manchots de Magellan

Ludo comme un fou devant tant de pingouins

Au cours de la traversée, nous tombons sur une nouvelle jeune famille française qui fait un beau voyage en Amérique Latine en effectuons pendant six mois du Woofing. Travaillant de fermes en fermes, ils sont nourris, logés, blanchis, et ainsi financent leur voyage tout en étant au contact des locaux. Une approche du voyage intéressante et de plus en plus répandue au Chili et en Argentine.

Sur le retour, nous croisons furtivement à plusieurs reprises des baleines à bosse et des rorquals qui nous narguent, comme à leur habitude, faisant jaillir des jets d’eau lors de leurs brèves apparitions. Elles n'ont pas eu le temps de nous faire la bise à la différence de ces deux pingouins qui vous font la bise à tous et notamment aux Nénettes de l'Internet, qui je sais, nous suivent assidûment.

Bises entre manchots ... c'est pas mignon ?
 

 

 

 

Commentaires   

#5 miette 20-02-2016 19:00
Merci Nénette F. pour ce gentil commentaire, nous sommes en panne de reportage mais ça ne saurait tarder à revenir. Bien affectueusement.
Citer
#4 Belloche 20-02-2016 14:18
Je n'avzis pas vu votre commentaire Miette.J'apprecie votre humour,votre prose agréable à lire. Nous avons suivi avec intérêt le voyage de vos enfants et appréciés leurs photos et commentaires qui nous montrent un autre regard sur les pays visités.Nous regardons les nombreux reportages télévisés, mais ceux de vos voyageurs nous offrent un point de vue différent et intéressant. La Nenette du Net vous remercie pour votre correspondance. Amicalement. F
Citer
#3 miette 18-02-2016 10:50
Alors,Jules,Magellan valait-il le détour?
Pour les Nénettes de l'Internet,peut-être bien puisque les voilà reparties dans leurs rêves,et même arrivées à Vienne en passant par le canal de Magellan et elles sont arrivées en plein bal,les voilà qui attendent, le coeur battant leur tour de valse, valse de l'Empereur bien sûr!Puis elles attendront la bise, à moins que ce ne soit là leur récompense pour vous avoir suivis avec tant d'assidûité? alors, chut!
attendons la surprise.....mais le rêve n'est pas fini et les revoilà de retour de Vienne ,ces Nénettes barroudeuses,et peut-être vont-elles être conviées à remonter l'Antarctique à dos de crocodile? elles le voudraient tant!Bises.
Citer
#2 GuyDeniseGoya 18-02-2016 10:14
Un chalutier aménagé vous a dirigé vers les îles Magdalena en océan Pacifique avec votre petit Moussaillon à bord, vues sympathiques des baleines à bosse, rorquals ainsi que ces très nombreux grands manchots de Magellan nous laissant très attendris surtout par le baiser de ce couple offrant une très belle symbolique perpétuant cette espèce dont l'approche a dû vous procurer une fantastique sensation! une autre fois, programmez l'arrivée de la progéniture..et aussi celle des manchots de N.Z. C 'est super ces rencontres de compatriotes en tour du Monde, comme vous trois, et aussi pour ceux en haltes travailleuses à + ou - longs termes.. à condition d'avoir la jouvence..et en duo!Vive le Woofing!
Continuez bien l'AVENTURA! GROS BISOUS!
Citer
#1 Belloche 18-02-2016 07:30
Courageux manchots qui parcourent de longues distances pour perpétuer leur espèce, nous comprenons l'étonnement de Ludo devant tant de pingouins. Votre traversée du détroit vous a permis d'être plus près des animaux et de faire une belle rencontre.Merci pour la bise des pingouins,ils sont touchants. Attendons la suite de votre séjour.Bises
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir