J78 : Arrivée en pleine pampa à Punta Arenas

Poster un commentaire

16 février 2016,

Vol vers Punta Arenas en passant par Puerto Montt, au nord de la Patagonie. Nous arrivons en fin de journée après un long voyage de plus de 4 heures de vol. Le temps a changé … Il fait froid … enfin, cela nous manquait (blague !). A l’exception de l’île du sud en Nouvelle Zélande, où nous avions eu un peu frais, jamais la température n’était tombée en dessous des 25°c. Ici, c’est l’été mais il fait moins de 10°c … ciel bien bleu, même si cela n’empêchera pas une averse glaciale de tomber avant la fin de la journée. Le vent du détroit de Magellan souffle comme toujours, et nous nous engouffrons rapidement dans un taxi et sympathisons rapidement avec notre chauffeur de taxi, une petite dame fort sympathique qui nous donne des informations précieuses sur la région.

Nous quittons l’aéroport en pleine pampa pour trouver notre nouvel hébergement, celui de Pancho y Carmen, nos hôtes … Nous sommes bien dans la pampa chilienne et ses grandes plaines asséchées par le vent.

Dans le détroit de Magellan, la nuit tombe très tard après 23 heures et les journées sont assez longues, pas autant qu’en Décembre où les journées font près de 20 heures ! 

22h30, il fait encore jour dans ce coin perdu du monde

Nous arrivons à notre B&B dans une famille chilienne dans une petite maison assez représentative de la vie d'ici. Nous tentons de communiquer autour d'un plat... En tout cas, Ludo, lui, a tout de suite pris ses aises ... regardant les dessins animés sur l'une des chaînes locales.

 Ludo dans la cuisine de la maison de Pancho et Carmen pour une séance TV

 

 

 

Commentaires   

#4 miette 17-02-2016 14:09
Et voilà c'est la pampers,non excusez moi, la pampa, deux syllabes qui auraient pu nous faire rêver, mais voilà les rêves ils sont restés dans les mers turquoise parmi les poissons frétillant dans l'Océan ou grillés dans les assiettes, avec les gentils kangourous et les petits pinguoins, dans ces espaces boisés à la végétation luxuriante,sur les plages de sable fin, sur la vague qui renverse...
Mais c'est quand même bien bon le changement: ça fait rêver à Paris,à la France ,aux Parents , aux Amis!
Mais maintenant, écoutons encore et voyons un peu cette Patagonie. Bises
Citer
#3 GuyDeniseGoya 17-02-2016 09:30
Un paragraphe étant parti dans la Pampa...justement.. je tenais à vous signaler ce détail d'importance, alors que vous bravez le froid, le vent et la fatigue à l'autre bout du monde,en PATAGONIE CHILIENNE PUERTO MONTT et ce détroit de Magellan, COURAGEUX DYNAMIQUE TRIO DE GLOBES-TROTTERS PARISIEN!
GROS BISOUS.
Citer
#2 Belloche 17-02-2016 09:28
Nous comprenons que vous soyez sensibles au changement de température accentué par le vent qui doit être assez violent. Mais les paysages doivent être impressionnants de par l'étendue des steppes désertiques. Le changement est sans doute important pour vous.Bonne visite.Ludo a du progresser beaucoup durant ce voyage,il est doit être heureux de partager de tels moments avec ses parents.Bises
Citer
#1 GuyDeniseGoya 17-02-2016 09:16
Bigre quel contraste! L'on espère que vous avez pensé à un équipement chaud...Aujourd'hui nous avons presque -3°C, les jours rallongeant. Très bien cette immersion chez des locaux, ravis de vous accueillir... Un hic! l'Espagnol ou plutôt un patois! Et pour Ludo, un p'tit copain du bout du monde..tous les deux accros aux dessins animés! Bonne continuation dans votre périple! Gros bisous.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir