J77 : Retour à Santiago pour nous préparer à la Patagonie Chilienne

Poster un commentaire

15 février 2016,

Nous sentons vraiment que nous sommes maintenant en Amérique du Sud. Les empanadas, ces petits chaussons aux fromages et à la viande ont remplacé les burgers, la saleté est omniprésente et nos habits sont souvent plein de poussière après une journée à déambuler dans les rues. La pauvreté joyeuse est visible partout. Nous avions déjà remarqué sur l’île de Pâques que les gens se contentent de peu, chantent et dansent dans un folklore un peu bordélique. Nous sommes bien loin de nos sociétés organisées et matérialistes.

Le temps s’est ralenti irrémédiablement par rapport à nos étapes rythmées Australiennes ou à notre remontée Néo-Zélandaises à l’exception des îles du Pacifique où le temps était comme suspendu. Tout est plus long ici : les trajets en bus, les balades où nous nous perdons presque toujours, et les difficultés régulières à nous faire comprendre compte tenu de mon espagnol sommaire. Vous me direz, les Chiliens ne font pas beaucoup d’effort même si leur gentillesse est toujours réconfortante comme les policières qui nous font des grands sourires et nous aident à retrouver notre route.

Jolie policière qui nous aide à retrouver notre chemin

Nous quittons Carmen et José et leur accueil chaleureux pour reprendre la route et retour sur la capitale Santiago pour préparer notre départ pour la Patagonie. Nous ne savons toujours pas comment nous passerons la frontière Chilo Argentine, mais avons prévu plusieurs jours à Punta Arenas dans le détroit de Magellan pour trouver une solution.

Le patio de la jolie maison de Carmen et José qui nous ont accueillis ces deux derniers jours

 

 

 

Commentaires   

#4 GuyDeniseGoya 16-02-2016 09:40
Chaque pays, chaque étape bien différents...ce qui offre une variété incontournable, notamment dans les cultures.
Et heureusement que vous avez respiré à pleins poumons ces vivifiantes senteurs d'eucalyptus d'Australie,tout en faisant une halte reposante chez des hôtes bienveillants! Bonne continuation pour la Patagonie! Votre fidèle Passepartout veillant sur votre trio! Nous vous suivons de loin... En fait, nous sommes très près de vous et vous embrassons!
Citer
#3 miette 16-02-2016 08:49
Il faut un visa pour l'Argentine et en admettant que vous passiez dans un sens noubliez pa que vous devrez passer dans l'autre! Demandez à la jolie gendarmette si ce n'est pas vrai! Bises.
Citer
#2 miette 16-02-2016 08:44
Messieurs, si vous allez au Chili, ne vous égarez surtout pas dans les petites ruelles,les gendarmettes sont vraiment très jolies certes, mais elles vous remettront bien vite dans le droit chemin! Enfin...dixit Jules Verne.
Citer
#1 Belloche 16-02-2016 08:08
Nous vous souhaitons de pouvoir passer la frontière sans trop de difficultés, nous ignorions ces problèmes.Les modes de vie sont très différents selon les pays que vous traversez et cela est très enrichissant. La variété des paysages de la Patagonie est exceptionnelle et sauvage. De belles rencontres et découvertes vous y attendent. Merci pour votre enseignement. Bon séjour. Bises
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir