J57 : Histoires d'eaux dans la région des volcans

Poster un commentaire

27 janvier 2016,

En Nouvelle Zélande, il vaut mieux prendre les jours les uns après les autres, car aucun d'entre eux ne se ressemble ... et tant mieux ! Nous poursuivons notre route vers la région des volcans près de Turangi sous des trombes d'eau. Des paysages sulfureux entrecoupés par deux magnifiques volcans : Tongariro et Ngaururhoe nous narguent car ils sont dans le brouillard. Mais dans les rares accalmies, nous arrivons à prendre quelques clichés pour immortaliser l'instant. Cherchez l'erreur ...

La pluie redouble à nouveau et nous décidons de faire une pause dans le village de Tokaanu près du lac Taupo, le plus grand de Nouvelle Zélande. Jolie vue sur le lac et surtout visite des eaux thermales et de ses fumerolles qui bénéficient des sols volcaniques de la région. Vapeur d'eau soufrée garantie !

Puits de souffre dans les eaux thermales de Tokaanu

En reprenant la route, suite à une nouvelle légère accalmie, nous contemplons les vallons, collines et buttes de toutes tailles qui se fondent dans le décor, mais rapidement, la pluie reprend de plus belles et nous sommes en passe de vivre une vraie douche néo-zélandaise comme quand le XV de France se prend une fessée déculottée par les All Blacks. Un déluge s'abat sur nous et nous tentons difficilement de rejoindre Waitomo Cave, un peu plus au Nord pour sortir de l'orage qui commence à gronder. Rien à faire, nous arrivons à bon port mais sous le tonnerre et les éclairs. 

Toutes les tailles et formes de buttes créent un paysage de décor de cinéma

Les grottes de Waitomo valent le détour : nous nous engouffrons sous terre enfin au sec dans les cavités vieilles de 30 millions d'années, et prenons une petite embarcation dans le noir complet pour aller à la rencontre des millions de vers luisants qui tapissent les voûtes. On croirait être sous une nuit étoilée ... à dire vrai, nous avons des millions de vers au dessus de la tête ... que du bonheur !

De retour du centre de la terre, les Dieux nous tombent sur la tête ... il pleut comme je n'ai jamais vu ... En quelques mètres pour récupérer notre voiture, nous sommes trempés jusqu'aux os, et voyons les flots former des ruisseaux qui descendent de la montagne tels des cascades ! Il est temps de s'abriter ... Ce sera à Otorohanga.

C'était bien aujourd'hui une journée de pluie et d'eaux. 

 

 

Commentaires   

#3 miette 27-01-2016 15:24
Nous regretterions pour vous ces trombes d'eau si le rhume des glaciers que vous avez su éviter ne se transformait maintenant en rhume des volcans....ce serait en effet dommage mais sûrement cette pluie dans toute cette violence aurait manqué à la couleur locale!
Nous ne pouvons imaginer ces images sous un soleil radieux: vos souvenirs en auraient perdu en intensité...Mais du haut de son volcan, Vulcain veillait,n'est-il pas d'ailleurs le maître d'une certaine "Descente aux Enfers"?
La photo "sépia"Du puits de souffre à Tokaama est un chef-d'oeuvre artistique.Bravo
Nous vous embrassons.Miette et JP.
Citer
#2 GuyDeniseGoya 27-01-2016 12:47
En effet, la N.Z vous surprend quotidiennement enlevant toute monotonie, c'est le but recherché et pour ceux qui voyagent en rêve, une évasion momentanée très appréciée! Vous disposez gracieusement de thermalisme naturel et même soufré sous bruitage et luminosité réunis...Ensuite le préhistorique...vous dévoilant des millions de petites lucioles sous une voûte si bien adaptée pour les touristes! Nous comprenons que ces femelles du Lampyre aient déserté notre hexagone pour d'autres cieux!
Attendons impatiemment la suite de votre périple... si possible les pieds au sec!Gros bisous!
Citer
#1 Belloche 27-01-2016 09:18
C'est à peine croyable de subir des pluies d'une telle violence,et en plus des orages violents, nous comprenons que cela gêne considérablement votre vue sur les volcans et votre voyage n'est pas facilité par de telles conditions météorologiques. Nous vous souhaitons une amélioration pour aujourd'hui. Vos photos sont magnifiques cependant.Merci pour vos commentaires.Abritez vous.Bises
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir