J43 : Journée morte à Christchurch

Poster un commentaire

13 janvier 2016,

La Nouvelle Zélande doit être subliment jolie. Lors de notre approche au petit matin sur l’île du Sud, nous contemplons le spectacle par le hublot, montagnes et paysages avec tous les tons de verts. Malgré la fatigue et la nuit blanche, on a hâte d’y être.

Pourtant la ville de Christchurch dénote complètement avec cette première impression. Sous une couche nuageuse et seulement une dizaine de degrés nous obligeant à ressortir nos pulls, la ville semble morte, encore détruite par le terrible séisme qui avait tout rasé en février 2011. La ville tente de se relever de cette catastrophe et n’y parvient pas vraiment, malgré les cinq années qui sont déjà passées. La vie semble comme suspendue. Les empilements de containers remplis de marchandises venus du monde entier sont encore présents dans la ville et quelques grues poursuivent leur travail de reconstruction. De nombreux projets sont en cours mais on ressent, ici, la destruction massive que le phénomène a dû produire.

Spectacle de désolation avec les piles de containers toujours présentes pour aider à la reconstruction de la ville

Ce contraste est saisissant car les quartiers proches du centre de Christchurch, eux, composés de jolies petites villas, sont complètement intacts, et on se croirait entre la Normandie et le Quebec. Il semblerait que seuls les immeubles aient été détruits et que les maisons et les bâtiments sans étage aient été épargnés.

Dans le centre-ville, seules quelques rues ont été préservées notamment le quartier de Cathedral Junction et la rue New Regent Street avec le vieux tramway remis en fonctionnement et qui est l’attraction du coin.

 

New Regent Street et son tramway

De toute façon, nous sommes lessivés et donc une journée morte dans une ville morte pour nous reposer et faire nos lessives, c’est toujours une bonne opportunité !

 

 

 

Commentaires   

#3 Belloche 13-01-2016 17:38
Le repos après déjà un important voyage derrière vous sera salutaire et indispensable. Vous avez besoin de reprendre des forces pour faire à nouveau de belles découvertes et rencontre loin de cette ville dévastée et triste. Et vous n'aurez pas à affronter une chaleur caniculaire. Bonne route. Bises
Citer
#2 GuyDeniseGoya 13-01-2016 15:42
Nous aussi pensons à toutes nos familles et amis dans le monde et à notre TRIO PARISIEN en villégiature 'modérée' à Christchurch, ville aux stigmates visibles en certains endroits! Reprenez vite du tonus car il y a un long séjour en voiture à travers ce pays et sûrement des perspectives plus réjouissantes, bravo au Hollandais Tasman qui découvrit l'archipel en 1642, peuplé de Maoris! et ensuite James Cook qui explora le littoral! Bisous!
Citer
#1 miette 13-01-2016 10:28
Je pensais qu'en Nouvelle Zélande , on faisait sa lessive dans un frais ruisseau et étendait ensuite petites culottes et larges caleçons dans une verte prairie
sous le regard émerveillé et attentif de blancs moutons.....

Nous pensons beaucoup à vous et vous embrassons maintes fois.
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir